La rénovation énergétique se définit comme la réalisation de travaux qui visent à réduire la consommation en énergie d’un bâtiment. Cela s’inscrit dans la transition énergétique mise en avant par l’État depuis quelques années afin de favoriser l’écologie. Pour tout savoir sur ce sujet, lisez notre guide !

LES TRAVAUX CONCERNÉS

Pour améliorer les performances de votre logement et bénéficier des aides qui y sont associées, il est obligatoire que les travaux de rénovation énergétique soient réalisés par une entreprise RGE.

De plus, ce dispositif concerne également des travaux bien précis comme l’isolation qui en constitue la base. Isoler les combles, les murs, les planchers ou les fenêtres permet de réduire significativement votre consommation énergétique en limitant au maximum les déperditions de chaleur.

Cela concerne aussi le changement de votre système de chauffage pour un autre plus récent qui offre de meilleurs rendements comme la chaudière à condensation et la pompe à chaleur. Les énergies renouvelables font aussi partie du projet comme le ballon thermodynamique, le chauffe-eau solaire…

Si ces installations sont faites par une entreprise RGE, vous pouvez alors bénéficier d’aides pour vous aider à les financer.

LES AIDES FINANCIÈRES POUR LES TRAVAUX DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

1. CRÉDIT D'IMPÔT À LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Le crédit d’impôt à la transition énergétique, aussi appelé CITE, est un dispositif fiscal vous permettant de réduire vos impôts lorsque vous effectuez des travaux de rénovation énergétique. Si vous ne payez pas d’impôt ou que le montant excède ce que vous avez à payer, l’excédent vous est remboursé.

Le CITE représente 15 à 30 % du montant des travaux et est plafonné à 8 000 € pour une personne seule et à 16 000 € pour un couple.

Le crédit d’impôt à la transition énergétique est accessible aux propriétaires, aux locataires, aux occupants à titre gratuit qui souhaitent réaliser des travaux visant une économie d’énergie dans un logement de plus de deux et qui fait office de résidence principale.

2. LA T.V.A À 5,5%

La TVA à 5,5 % est un autre dispositif visant à vous aider financièrement pour rendre votre logement moins énergivore. Certains travaux, à savoir la pose et l’entretien de tous les matériaux et appareils éligibles au CITE.

Les travaux de rénovation énergétique peuvent être réalisés à l’initiative des propriétaires, des bailleurs, des locataires, des occupants à titre gratuit et des sociétés civiles immobilières.

Enfin, pour bénéficier d’une TVA à 5,5 %, le logement doit avoir plus de deux ans et peut être une résidence principale ou secondaire.

3. L'ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO OU ÉCO PTZ

L’éco-prêt à taux zéro: C’est la solution pour faire des travaux de rénovation énergétique sans avancer d’argent et sans payer d’intérêt. Le taux maximum prêté est de 30 000 € et n’est accordé qu’une fois par logement.

L’éco-prêt à taux zéro s’adresse aux personnes physiques même en copropriété et aux sociétés civiles qui ne sont pas soumises à l’impôt sur les sociétés. Pour ce qui est du logement, il doit être une résidence principale, une maison ou un appartement et avoir été construit entre 1948 et 1990.

4. LES CERTIFICATS D'ÉCONOMIE D'ÉNERGIE

Les certificats d’économies d’énergie : Les fournisseurs d’énergie comme EDF, Total… proposent des aides aux locataires et propriétaires pour financier les travaux de rénovation énergétique s’ils sont réalisés par une entreprise RGE.

Ces aides prennent la forme de diagnostics, d’un prêt à taux préférentiel, d’une prime ou encore d’une mise en relation avec des artisans qualifiés.

5. SUBVENTIONS ANAH

L’Agence Nationale de l’Habitat aide sous certaines conditions d’éligibilité et en fonction du type de travaux d’isolation, les propriétaires occupants pour un logement économe et écologique.

6. SIMULATEUR D'AIDES À LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

Retrouvez notre simulateur d’aides en ligne afin de savoir de quelles aides et subventions vous pouvez bénéficiez pour vos différents travaux.

TVA à 5,5 %, crédit d’impôt à la transition énergétique…l’ensemble de ces dispositifs visent à rendre ces travaux accessibles à tous mêmes aux foyers avec les revenus les plus modestes pour que chacun puisse réaliser des économies et y gagner en confort. Il faut d’ailleurs savoir que ces projets sont encouragés par les collectivités qui exonèrent les foyers réalisant ces travaux de taxe foncière, de façon partielle ou totale.